• Vie étudiante,

Danse > Performance dansée et court-métrage

Publié le 16 janvier 2017 Mis à jour le 4 mai 2017

Projet réalisé avec les étudiants et les personnels enseignants et administratifs de l'Université et les habitants du territoire pratiquant la langue des signes française (LSF) et/ou sourds.

Date(s)

le 18 mai 2017

à 20h
Lieu(x)
Théâtre Bernard-Marie Koltès, Bâtiment L
En partant de sa dernière création HORIZON qui cherche à saisir le « sentiment océanique » évoqué par Romain Rolland (la sensation d’éprouver et d'appréhender le monde dans sa globalité), le chorégraphe Philippe Ménard propose aux étudiants et personnels de l'Université de former un collectif avec des habitants du territoire parlant la Langue des Signes Française (LSF) et/ou sourds afin de travailler autour du rapport micro/macro dans le mouvement dansé.

Le travail chorégraphique cherchera les chemins entre la LSF et le mouvement dansé, poétique, abstrait et onirique. Au travers de ces allers retours, comme sous l’effet d’un mouvement de ZOOM, il s’agira de faire émerger une oscillation vibrante qui rend palpables nos différents liens à l’espace et au monde en révélant les rapports du concret au poétique, de la réalité à l’imaginaire, de la vague à l’océan, et finalement de l’individu à l’univers.

> Entrée libre

Mis à jour le 04 mai 2017